FPG - Spécialiste en SCORING SPORTIF - IMPRESSIONS-EDITIONS-VIDEO-SITES WEB

TRAMPOLINE ET SPORTS…ACROBATIQUES !


La Fédération Française de Gymnastique regroupe 10 disciplines gymniques de compétition, dont 6 Olympiques, et la Gymnastique Forme et Loisirs, de la petite enfance aux seniors (GFL) :

La Gymnastique Artistique aux agrès Masculine (GAM) et Féminine (GAF), la Gymnastique Rythmique (GR) en Individuel et en Ensemble, le Trampoline (TR) individuel masculin et féminin, sports olympiques, le Tumbling (TU), la Gymnastique Acrobatique (GAC) et la Gymnastique Aérobic, disciplines de haut niveau avec le Trampoline Synchronisé. 3 de ces disciplines sont les Sports Acrobatiques : le trampoline, le tumbling et la gymnastique acrobatique.

Leurs filières de compétition et de qualification sont communes, ainsi en va-t-il également du Championnat de France de ces samedi 7 et dimanche 8 juin pour les meilleurs nationaux.

S'ajoute, pour la GAC uniquement, une finale spécifique et parallèle pour les formations de niveau fédéral inter régional : le Trophée National de Gymnastique Acrobatique, le lundi 9 juin.

LE TRAMPOLINE

TRAMPOLINE ET SPORTS…ACROBATIQUES !
 Le Trampoline est une discipline exclusivement acrobatique. Il peut se réaliser en individuel ou en synchronisé. Les athlètes doivent enchaîner dix  éléments sans répéter deux fois la même acrobatie,  ni effectuer une chandelle intermédiaire entre deux éléments.

A chaque élément, l'enjeu est de multiplier  et diversifier les rotations du corps dans l'espace  (vrilles et saltos). Les experts évoluent à une hauteur supérieure à 7 mètres du sol. Lors d’une compétition, chaque trampoliniste a deux passages de qualification : un mouvement libre à exigences (L 1) puis un mouvement libre L2. 

Au niveau international, et donc le niveau de nos nationaux seniors, les meilleurs masculins réalisent environ 23 rotations de type salto combinées à environ 16 rotations de type vrille.

Le trampoline actuel s’élève à  1m15   du sol. Il possède un cadre métallique de 5m x 3m soutenu par des pieds. Sur ce cadre, 120 ressorts tendent une toile tressée de bandes de nylon qui mesure quatre mètres de long sur deux mètres de large.

Des « pads », tapis semi-rigides, recouvrent les ressorts. A chaque extrémité, des matelas de protection, posés sur des "banquettes" à   hauteur du cadre, complètent le dispositif de sécurité.

LE TUMBLING

TRAMPOLINE ET SPORTS…ACROBATIQUES !
Le terme "tumbling" vient du verbe anglais "to tumble" qui signifie tout simplement "faire des culbutes". Cette discipline, exclusivement acrobatique également, se réalise sur une piste dynamique de 25 mètres de long.

C'est une pratique aussi bien féminine que masculine.

Les Tumbleurs parcourent la piste en réalisant un enchaînement de 8 acrobaties consécutives, sans interruption, ni rupture de rythme. Seuls les contacts "pieds" et les contacts "mains" sont autorisés. Le Tumbling est apparu en France au début des années 1980, lors d’une démonstration de l’Américain Steve Elliott à l’Acrotramp de Dinard.

La première participation française sur un Championnat International remonte à 1981 et la 1ère équipe de France  complète sera formée pour le Championnat d’Europe de Groningen (Pays Bas) en 1985. La piste de Tumbling mesurait 30 mètres de long à ses débuts.

Elle mesure aujourd’hui 25 mètres pour 1m70 à 2m de large. Sa conception a varié selon les périodes : de la piste en bois, en passant par les ressorts, elle est actuellement constituée de barres en fibre de verre sur lesquelles sont placés 10 cm de mousse à forte densité et une moquette. Une prise d'élan de 10 à 11 mètres précède la piste. 

L'aire de réception est de 6m x 3m pour une épaisseur de mousse de 30 cm. Toutefois, la zone de réception des athlètes n’est que de 4m x 2m.

LA GYMNASTIQUE ACROBATIQUE

TRAMPOLINE ET SPORTS…ACROBATIQUES !
La Gymnastique Acrobatique est une discipline qui mêle l'acrobatie et l'artistique. Elle se pratique par formation de 2, 3 ou 4 gymnastes qui doivent réaliser des  éléments acrobatiques collectifs et individuels, le tout relié par une chorégraphie, parfaitement synchronisée, en musique. C’est peut-être la discipline la moins connue de toutes celles proposées par  la FFG mais c'est aussi parfois la plus impressionnante en termes de porters et d'acrobaties.

Les formations en compétition : duo masculin ; duo féminin ; duo mixte, trio (féminin) et quatuor (masculin).

Lors des épreuves qualificatives, chaque formation réalise un mouvement statique où seuls les éléments d'équilibre sont acceptés dans le travail collectif puis  un  mouvement dynamique où les lancers et les rattrapés prévalent. Le mouvement combiné regroupe des éléments de ces deux types de travail.

Le praticable utilisé en Gymnastique Acrobatique est identique à celui de la Gymnastique Artistique au sol. C’est un carré de 12m  x 12m entouré d’une bande de sécurité d’un mètre de largeur. Il est constitué d’un plancher en bois sur lequel sont ajoutés de petits cubes de mousse dynamique, le tout recouvert de plaques de mousse et d’une moquette.